Rechercher
  • Charlotte Berger

Lidwine & Nicolas | Séance grossesse | Lovely Stories Photographie


Aujourd'hui je veux vous parler d'une femme incroyable que j'ai rencontrée il y a environ un mois et dont l'histoire m'a énormément touchée : Lidwine. Il y a certaines rencontres dans la vie qui vous bouleversent, vous inspirent et celle-ci en fait partie.


En 2010, à la suite d'une ablation de l'ovaire et de la trompe gauches, Lidwine découvre qu'elle est atteinte d'endométriose profonde et d'une leucémie chronique (dont ils découvriront plus tard qu'il s'agit de la maladie de Vaquez).


Au début de l'été 2014, elle et son amoureux décident d'arrêter la pilule. Début octobre, Lidwine est hospitalisée pour une thrombose touchant le foie et la rate, elle fait un infarctus de l'intestin. Débutent alors la chimiothérapie et l'héparine en continu. On lui annonce alors qu'à cause de la chimiothérapie, il lui est impossible d'avoir un enfant et qu'il faudra attendre au moins un an avant d'essayer à nouveau d'avoir un bébé.


En janvier 2015, l'interféron est préféré à la chimiothérapie car ce traitement lui permet d'envisager une grossesse. Au mois d'août, Lidwine trouve enfin un gynécologue acceptant de la suivre, chose complexe au vu du lourd dossier médical. On lui conseille d'arrêter la pilule, cependant il y a un risque de kyste hémorragique. Lors d'une échographie, l'endométriose n'est plus détectée. Seulement en novembre, Lidwine est transférée en urgence à l’hôpital, un kyste hémorragique de 13 cm s'est rompu dans l'ovaire, alors qu'elle est sous anticoagulant et son pronostic vital est engagé, elle se retrouve alors en réanimation. On annonce alors au couple qu'il faut arrêter les essais naturels et s'orienter vers la PMA. Tous les tests se font en décembre, mais on découvre que la trompe restante semble bouchée à cause de tous les antécédents médicaux et les médecins refusent l'opération pour le moment, on lui propose alors de passer directement à la FIV.

En janvier 2016, alors que le protocole est sur le point de démarrer, une hyperthyroïdie est détectée. 2 alternatives sont alors proposées :

- conserver la thyroïde, reprendre la chimiothérapie mais ne pas avoir d'enfant

- retirer la thyroïde et démarrer un traitement au lévothyrox et continuer le traitement alternatif à la chimiothérapie, afin de continuer d'essayer d'avoir un bébé

Au mois de mai, Lidwine décide d'opter pour la seconde option. Elle doit désormais attendre 3 mois avant la 1ère FIV.


Le premier essai FIV en septembre 2016 est un échec, il faut attendre 3 mois avant l'essai suivant.

En janvier 2017, second essai, nouvel échec et aucun embryon congelé, le choc est dur à encaisser.

En mai 2017, nouvel essai avec changement de protocole, le transfert frais n'a pas fonctionné mais 7 embryons sont congelés.


Jusqu'en février 2018, les essais se multiplient sans succès, le couple est mis à rude épreuve, tout le projet est mis sur pause.


La gynécologue décide alors de retirer la trompe restante touchée par un hydrosalpynx qui pourrait expliquer les nombreux échecs. Lidwine découvre alors que son endométriose s'est répandue dans tout le ventre, que la paroi intestinale a complètement adhéré à la paroi abdominale et les organes ne forment qu'un seul bloc. Impossible d'accéder à la sphère gynécologique à moins de décoller les intestins mais il s'agit d'une opération trop lourde et dangereuse. Il faudrait également poser une jéjunostomie.


En novembre 2018, il est décidé de démarrer une ménopause artificielle et en février, la gynécologue envisage une ablation de toute la sphère gynécologique ainsi que le décollement des intestins.

Mais dans un dernier élan d'espoir, le couple insiste pour le transfert des 2 embryons congelés restants. Pour l'équipe médicale, une réussite serait un véritable miracle et ils se montrent très pessimistes. Des varices œsophagiennes sont alors détectées ce qui pourrait causer de graves hémorragies digestives lors d'une grossesse, mais hors de question d'abandonner ni d'avoir de regrets. Le 14 avril 2019, Lidwine transfère son avant-dernier embryon. Et après toutes ces épreuves, ces difficultés, le voeu des 2 amoureux est enfin exaucé : ce transfert a fonctionné, et un petit bébé est en route pour les combler de bonheur. Je ne vais pas vous mentir, après cette séance avec Lidwine & Nicolas, après avoir entendu leur incroyable histoire, lorsque je suis rentrée chez moi, je n'ai pas pu contenir mes larmes. Je suis tellement admirative de leur combativité, de cette capacité à se relever après les coups durs, cette ténacité incroyable. Tellement heureuse pour eux et pour ce petit bébé qui lui aussi s'est accroché et battu pour vivre. Tellement bluffée par cette résilience, par leurs sourires radieux qui ne laissent pas une seconde imaginer la souffrance, les doutes, les peurs, la douleur qu'ils ont pu ressentir tout au long de ce parcours pour la vie.


Maintenant, je vais m'adresser à vous deux, et plus particulièrement à toi Lidwine. Depuis que je fais ce merveilleux métier, j'ai rencontré des gens absolument formidables, tellement bienveillants, rayonnants, solaires. Mais toi, toi tu es le plus grand soleil que je n'ai jamais rencontré. T'avoir auprès de moi, à me raconter cette vie absolument incroyable qui est la tienne et t'entendre me dire que la vie est merveilleuse et qu'on doit se battre pour elle, coûte que coûte a été la plus belle des leçons qu'on m'ait enseigné. Nicolas, tu as rencontré une personne extraordinaire, et je vous souhaite à tous les deux tout le bonheur du monde. Continue de veiller sur elle, de l'aimer, la protéger & aimer ce petit vous qui grandit de jour en jour & ne va pas tarder à vous rejoindre. Elle irradie à tes côtés et c'est une grande et belle aventure qui vous attend désormais.


Pour le reste, vous savez déjà tout le bien que je pense de vous et j'espère que votre histoire aidera de nombreuses familles à ne pas perdre espoir, à continuer de se battre.


1,185 vues1 commentaire

♡ Photographe spécialisée maternité & famille ♡ Basée à Baud (56)

  • Lovely Stories Photographie
  • Lovely Stories Photographie

 

 PHOTOGRAPHE PROFESSIONNELLE SPÉCIALISÉE DANS LA PHOTOGRAPHIE DE GROSSESSE, BÉBÉ, ENFANT, COUPLE ET FAMILLE BASÉE A BAUD DANS LE MORBIHAN 

SIRET : 822 845 673 00026 CONTACT@LOVELY-STORIES.COM